La loi Pinel : quels avantages pour les investisseurs en immobilier ?

Le secteur immobilier est l’un des domaines d’investissement les plus en vogue à cause de sa rentabilité. Malgré les différentes crises qui ont touché la qualité totalité des domaines d’activité, le secteur immobilier est resté stable. Pour renforcer l’attractivité de ce secteur, une disposition a été mise en place en 2014 : c’est la loi Pinel. Voyons ensemble les avantages qu’offre cette disposition aux investisseurs.

Une réduction des impôts à plusieurs échelles

La loi de Pinel est système relatif à la fiscalité en France. Si vous souhaitez en savoir plus, consulter cette source qui vous donne des détails fiables. En effet, cette loi offre de nombreux avantages aux investisseurs dans l’immobilier en France. Elle a l’avantage de permettre aux investisseurs de bénéficier d’une réduction sur les impôts. Mais pour profiter de cet avantage, il y a des conditions qu’il faut respecter. Cette réduction se fait en tenant compte de la durée de location. Si vous avez une location de 6 ans, vous bénéficiez d’une réduction de 12 %. Pour une location d’une durée de 9 ans, vous avez droit à une réduction de 18 % sur votre impôt. Et ce n’est pas fini ! Pour les locations de 12 ans, vous profitez d’une réduction de 21 % sur les impôts payés. En plus, cette loi vous permet de mettre à la disposition des membres de votre famille sous forme de location, vos biens, que ce soit les enfants, les parents ou les grands-parents. Il est également possible pour vous d’acheter des biens immobiliers avec un prêt bancaire.

La loi Pinel garantit la sécurité des investissements

La loi Pinel est une disposition appliquée aux immeubles neufs. L’acquisition de cet immobilier vous permettra de profiter d’une réglementation thermique RT2012 et label BB. Conséquence, votre consommation énergétique est bien maitrisée. Vous aurez également à une assurance construction valable pour 10 ans. Cet avantage garantit à l’acquéreur tous les dommages que pourrait engendrer l’ouvrage. La disposition stipule que c’est à l’État de les assurer.